Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
ActualitésForum des AssociationsAnniversaire de L'ÉmpereurFête de l'Automne 2017Assemblée Générale 2016Exposition Portes Ouvertes 2017Voyage au Japon 2017CalendriersDates des ManifestationsDates des Stages PerfectionDates des AteliersDates des ExpositionsPhotos et VidéosFête de l'Automne 2016Atelier KokedamaExpo du Club Avril 2017Expo du Club Avril 2017 suiteJapan Expo 2017AteliersExpo du ClubArbres des MembresAteliersArbres et SuisikiDiaporamaArticlesArticles BonsaïQui sommes-nousFiche d'IdentitéLiensAdhérentsFormes CodifiéesPhytosanitaireNotions de BiologieRempotageVidéo d'un rempotage LigatureSoins d'étéTechnique d'arrosageEngraisSoins d'AutomneTraitements d'hiverPour bien passer l'hiverDécouverte du BonsaïContact
Bienvenue sur le Site du BONSAÏ CLUB de HAUTE-PROVENCE
                                                                                   COURS Phytosanitaire
 
- Désinfecter ses outils après travaux : alcool, javel, flamme
- Enlever les feuilles tombées sur les pots.
- Pas d'humus de la nature.
- Vérifier les arbres achetés
- L'arbre doit être en pleine santé en cas d'effeuillage
- Pas de travaux pendant 2à3 ans sur un arbre prélevé
- Jamais d'huile blanche en été
 
RAVAGEURS ET INSECTES
 
LES PUCERONS
Il y a une différence entre les pucerons et les cochenilles. Le puceron bouge, la cochenille ne bouge pas.
Pour savoir comment les différencier, faire le test de la feuille blanche.
On secoue une branche sur une feuille de papier blanc ; de minuscules petits points apparaissent.
On les observe ; s’ils ne bougent pas, ce sont bien des cochenilles.
Traitement :   
1) Pas d’engrais trop azoté au début,
2) Eliminer les fourmis > poudre bleue.
3) Pyréthrine à mettre le soir, puis 3 jours après, puis 5 jours après.
 
On peut aussi utiliser du Décis J (plus violent) mais efficace.
On peut aussi préparer un mélange composé :
Pour 1 litre d’eau (de pluie bien sûr !) 1 cuillérée à soupe d’huile d’olive + 1 cuillérée à soupe de savon noir. 
Recommencer 3 jours après.
 
LES COCHENILLES
Les papillons mâles mesurent entre 5 à 10 mm et volent le jour.
Il y en a de plusieurs sortes : à carapace, farineuse, des racines, etc.…
Traitement :
Sur la cochenille femelle (qui est collée sur la branche), on la badigeonne d’alcool modifié avec un coton-tige. On repasse de l’alcool une fois la carapace enlevée.
 
L’hiver, traitement à l’huile blanche ; pour les pins, on utilise une ½ dose, puis à l’ombre.
L’été, on peut aussi préparer un mélange composé de :
Pour 1 litre d’eau, 1 cuillérée à soupe d’huile de colza ou de tournesol + 1 cuillérée à soupe de savon noir + 1 cuillérée à soupe d’alcool modifié.
On recommence le traitement 3 jours après puis 8 jours après.
 
Ce mélange est valable pour toutes les plantes.
Remarque : bien secouer le mélange avant l’utilisation.
 
Il faut également enlever les herbes au pied du bonsaï, même si cela fait « joli », ce n’est pas japonais !!! et ce n’est pas bon pour la vie de l’arbre.
 
LES CHENILLES
Traitement :
Bacillus Thurengiensis > en sachet.
Décis J, si pas de succès avec le précédent.
LES LIMACES
Traitement :
Hélicidés ou grains contre les limaces (à mettre sous une tuile ronde).
On peut aussi entourer le pot de cendre de bois.
 
LES COLLÉOPTÈRES
Traitement :
Décès J Ou Bacillus Thurengiensis qui fonctionne sur certaines espèces.
 
LES COLLÉOPTÈRES (sur le Sainte- Lucie)
Traitement :
Filet anti-insectes > très bien ! ou Décis J ou Bacilles Thurengiensis
 
LES ALEURODES
Traitement :
Pour 1 litre d’eau, 1 cuillérée à soupe d’huile d’olive + 1 cuillérée à soupe de savon noir + 1 cuillérée à soupe d’alcool modifié.
Il existe aussi des pièges jaunes englués (chez Botanic).
Decis J : 15/20 ml pour 5 litres d’eau.
 
LES ACARIENS
Araignées rouges, grises, noires.
La feuille de l’arbre présente une dépigmentation.
On fait le test de la feuille blanche (voir plus haut).
Traitement :
Dicofol, c’est très bien, mais attention : les ormes ne supportent pas le Dicofol.
On utilise pour les ormes de la Bifentrine.
On peut aussi utiliser le mélange :
Savon noir + huile de colza + alcool modifié, (voir recette pour les cochenilles).
Ce traitement sera fait à 3 jours d’intervalle, 3 fois.
 
Les acariens n’aiment pas l’eau ; pour cela on arrose les feuilles du bonsaï dessus et dessous lors du traitement.
 
S’il y a, sur l’aiguille d’un pin : une série de points jaunes : ce sont des acariens,
Une bande jaune, c ‘est de la rouille.
 
L’absinthe est un très bon acaricide :
300g de plantes fraîches dans 1 litre d’eau froide pendant 24 h, faire bouillir l’ensemble pendant 20 minutes avant de filtrer, puis pulvériser.
 
LES BUPESTRES (sur les genévriers ou les chênes)
Traitement :
En prévention : filet anti-insectes, on peut couper la branche atteinte, si tout l’arbre n’est pas touché !
Huile blanche en hiver, éloigner l’arbre des autres.
 
LES ZEUZÈRES
Traitement :
 Huile blanche (accessible au grand public), les autres produits ne sont pas accessibles au grand public !
 

LES MALADIES
 
LE TROP D’ENGRAIS
S’il y a eu trop d’engrais, il faut :
Lessiver le bonsaï pendant 2 ou 3 heures pour enlever l’engrais.
LA CHLOROSE
Limiter l’arrosage + Aliette
3 jours après, fer foliaire sur les feuilles ; surtout pas de bouillie bordelaise (ça ne va pas ensemble !!!)
 
LA ROUILLE
Elles sont diverses et variées.
Traitement :
Dithane duo.
1)   Le soir traiter l’arbre en protégeant le substrat.
2)   Mettre l’arbre à l’ombre, une semaine.
3)   Rincer abondamment le feuillage,
3)   Le mettre encore 4 jours à l’ombre.
Attention : tous les arbres sont sensibles au Dithane Duo.
 
Le purin d’ortie est également très bien (1 kg de feuilles pour 10 litres d’eau). Laisser reposer 12h environ, filtrer le purin avec un vieux bas, puis pulvériser le liquide filtré, non dilué.
 
Ou le véritable purin : hachez 1 kg de tiges et de feuilles récoltées avant la montée en graines ; laissez macérer dans
10 litres d'eau (de pluie) pendant 2 semaines dans un récipient bien fermé, à l'abri de la chaleur et de la lumière…
Filtrez avant d'utiliser. Diluez à 5% (0.5 l pour 10l d'eau (de pluie) juste avant pulvérisation.   
          
En préventif, on peut utiliser aussi le mélange suivant :
200 gr de feuilles fraîches de prêles ou 50 gr de feuilles séchées, pour 10 litres d’eau
(Non calcaire, sinon on ajoute un filet de vinaigre). Tremper 24 heures, puis faire bouillir 20 minutes, laisser reposer
24 h, heures puis filtrer.

 On peut utiliser aussi de la feuille d’absinthe (voir recette pour les acariens).
 
 L’OÎDIUM
Ne pas toucher les feuilles si elles sont mouillées ! Cela provoque l’oïdium.
Traitement :
Soufre mouillable.
Dithane duo.
 
 LE PHYTOPHTORA
Éviter de trop arroser.
Traitement :
En préventif : Aliette (très bien)
 
 LA FUMAGINE :
Traitement :
Savon noir, puis coup de jet d’eau ¾ d’heure après.